Les enjeux

Dans les années à venir, le commerce indépendant de l’habillement va devoir relever plusieurs défis :

  • Des métiers qui évoluent

Les métiers du commerce de l’habillement évoluent en permanence, notamment avec le développement de nouvelles technologies (gestion des stocks, informatique, commerce en ligne,...), mais aussi avec les mutations des modes de consommation.

Pour s’adapter à ces évolutions, il est nécessaire de développer les compétences des salariés.

Autre phénomène : certains métiers sont de plus en plus souvent externalisés (la retouche par exemple), ce qui implique une réorganisation des boutiques.

En savoir plus sur les métiers

  • Des milliers d’entreprises à reprendre

Quand les dirigeants partent à la retraite, il leur est souvent complexe de trouver un repreneur.

Pour faciliter cette opération et favoriser la reprise par un salarié ou un membre de la famille, la branche a décidé de tout mettre en œuvre pour conseiller et orienter les futurs repreneurs (ou créateurs) d’entreprise.

En savoir plus sur la reprise et la création d’entreprise

  • Des difficultés de recrutement

De nombreux dirigeants de boutiques ont des difficultés à recruter du personnel qualifié et motivé. C’est pourquoi il est important de faire connaître les métiers du commerce indépendant de l’habillement aux jeunes et aux demandeurs d’emploi.

  • La montée en puissance du e-commerce

Le Web a profondément modifié les modes de consommation. Aujourd’hui, les consommateurs mettent davantage les enseignes en concurrence. Ils sont même de plus en plus nombreux à repérer et essayer des vêtements en magasin, avant de les acheter sur la Toile.

Pour faire face à cette tendance lourde, il est nécessaire pour les détaillants de se montrer innovants et de mettre l’accent sur les services en magasin.

  • L’accélération du rythme de la mode

Autre évolution de ces 20 dernières années : les consommateurs sont de plus en plus informés et suivent la mode en temps réel !

Le rythme s’est nettement accéléré, en passant de deux collections par an (automne/hiver et printemps/été) à plusieurs collections, étalées sur toute l’année. Ce changement est notamment dû à l’essor des chaînes qui proposent des collections et des vitrines sans cesse renouvelées.

Pour être en phase avec les attentes des consommateurs, les boutiques indépendantes doivent anticiper les tendances, se tenir informées et accélérer la rotation de leurs produits en magasin. Des efforts sont nécessaires dans la recherche de nouveaux fournisseurs, la gestion des stocks et les achats. Car la capacité à bien vendre ne suffit plus en boutique ! Le merchandising est ainsi devenu l’une des clés du succès pour les magasins de mode.